Bureau de Chemin de fer

Nous avons dessiné un bâtiment qui se caractérise par un volume simple. Grâce à un motif de niches, celui-ci prend un caractère sculptural. Il s’agit surtout d’un projet relatif au paysage, plutôt que d’un bâtiment caractérisant un immeuble de bureaux.  C’est pour cela que nous avons gardé l’enveloppe extérieure le plus fermée possible, et appliqué un contraste avec les niches. Les plans du bâtiment visent une flexibilité optimale et offrent des possibilités d’utilisation variées. Sur les étages, les niches font apparaître des deux côtés de la zone de services centrale, un motif alternant des espaces profonds et peu profonds, invitant à l’intégration de concepts de bureaux divergents. Le rez-de-chaussée du bâtiment a été dessiné comme continuation de la place de la gare, et est pour une grande partie accessible pour le public. Les façades transparentes et la grande entrée font que la place de la gare se poursuit dans le bâtiment. Ici se trouvent les « front-offices » des différents établissements ayant été hébergés dans ce bâtiment. Un aspect important du projet réside dans le fait qu’il fait partie d’un carrefour de transports publics, il se trouve littéralement le long du quai de la gare des chemins de fer.

Client: Hecom projecten bv, i.s.m. Gemeente Emmen Équipe: Maarten Sanders, Hans Witt, Peter Evers, Yves Sellam, Ernst-Jan Schoute, Eric Wezenberg en Emile Revier Livraison: 2009 Photographie: Thea van den Heuvel/DAPh Categorie: interieur, mixed use, werken