Bureau municipal Winterswijk

Le principe directeur de ce concept est que de tout temps, on a construit des bâtiments élevés au cœur de constructions plus petites, et que l’harmonie dans ce type de situations ne dépend pas de la différence des dimensions, mais de la façon dont le grand bâtiment correspond par sa texture et par les détails utilisés aux constructions plus petites qui l’entourent. Pour que cet immeuble municipal ne soit pas plus volumineux que le strict nécessaire, son plan est particulièrement compact et surtout d’un concept très simple. Il se compose d’un volume rectangulaire traversé par un passage où se trouve l’entrée principale. L’extérieur du volume est plus brut, évoquant l’architecture rurale, et se caractérise par les détails subtils en brique. L’intérieur du passage est ouvert et transparent. Dans la partie supérieure de l’ensemble, le rectangle est entrecoupé de rainures où sont aménagés des toits en terrasse, le cahier des charges prévoyant aussi un certain nombre de logements. Ces logements sont conçus comme plusieurs volumes distincts à l’étage supérieur, entrecoupés de terrasses. La sculpture du bloc fait ainsi référence aux petites dimensions des constructions dans les environs directs et donne un caractère informel au bâtiment. Comme les terrasses aux deux étages supérieurs pourront être plantées d’arbres et de buissons et ornées de parasols par les résidents, le bâtiment aura une allure accueillante et se fondra parfaitement avec les constructions basses qui l’entourent.

 

Client: Victoria BV, Winterswijk Équipe: Maarten Sanders, Armand Paardekooper Overman, Emile Revier, Hans Witt, Joeri Apontoweil, Chanthal den Boer, Jelle Seffinga, Kitty Luiken, Wim de Pagter en Martin Vinkestijn Livraison: 2009 Photographie: Thea van den Heuvel/DAPh , Roos Aldershoff Categorie: mixed use, werken, wonen