Podium Mozaïek

L’ancienne église Pniëlkerk, parfois surnommée familièrement « le petit réchaud à thé », est un bâtiment très caractéristique datant de 1954, conçu par l’architecte B.T. Boeyinga. La sobriété et l’apparence sereine de la construction nécessitaient certaines précautions. Le souhait de garder intact le bâtiment d’origine tout en satisfaisant aux exigences d’un théâtre moderne digne de ce nom, exigeait une grande inventivité de la part des architectes. En plus d’une salle et d’une scène de théâtre, le projet de la scène multiculturelle Mozaïek comprenait divers studios, des loges et un restaurant/foyer. Le plancher construit dans l’église à la hauteur des balcons d’origine a permis de créer une salle de théâtre aux proportions harmonieuses qui offre toutes sortes de possibilités d’utilisation. L’espace sous la salle accueille le foyer et plusieurs studios pour les répétitions. Les espaces annexes abritent le reste du projet. Un cabinet médical est installé dans la construction adjacente. À l’intérieur, on a autant que possible laissé visibles les structures d’origine. Un aspect important du projet est d’avoir conservé intactes les briques en verre qui laissent pénétrer la lumière ; ça et là, elles ont été complétées par des éléments de même type, de sorte que le bâtiment mérite toujours son surnom de « petit réchaud à thé ».

Client: Kristal Amsterdam Équipe: Jan Frederik Groos, Lisl Edhoffer, Groos & Co, Peter Evers, Wim de Pagter en Alex Tchemiakine Livraison: 2006 Photographie: Thijs Wolzak Categorie: leisure & winkelen, transformatie